EPLF - European Producers of Laminate Flooring
Fédération Européenne des Fabricants de Revêtements de Sol Stratifié
Mittelstr. 50
33602 Bielefeld
Germany
Tél. +49 (0) 521 13697 60
Fax. +49 (0) 521 96533-11
E-Mail: info@eplf.com
WWW: http://www.eplf.com
 
 
InformationsMessages 
Date 06 / 2016
Mandant EPLF - European Producers of Laminate Flooring
Catégorie Communiqué de presse
Abréviation elnf1604
Contact Anke Wöhler
PR Consultant
aw@phmeyer.de

Downloads
elnf1604_pr.doc
(411KB)

Images

(elnd1604_b01.JPG) Vue détaillée Download
elnd1604_b01 : Le 27 et 28 avril, les membres de l'EPLF se sont réunis à l'initiative du membre Surteco Decor GmbH pour l'assemblée annuelle des membres 2016. – Photo : EPLF
(1779KB)

(elnd1604_b02.JPG) Vue détaillée Download
elnd1604_b02 : Le Président de l'EPLF Ludger Schindler (Meisterwerke) : « La qualité constitue la base, l'innovation assure la réussite. Nous sommes optimistes et nous pensons qu'après de longues années difficiles, nos marchés locaux ont à nouveau le choix de la croissance. » – Photo : EPLF
(689KB)

(elnd1604_b03.JPG) Vue détaillée Download
elnd1604_b03 : Le gérant de Surteco Decor Dieter Baumanns a accueilli les membres de l'EPLF sur le site de l'entreprise à Buttenwiesen. – Photo : EPLF
(1411KB)

(elnd1604_b04.JPG) Vue détaillée Download
elnd1604_b04 : Le Dr Martin Staiger (Surteco Decor GmbH) a tenu une conférence d'introduction sur le thème de l'impression numérique : « Quo Vadis, l'impression numérique ? » – Photo : EPLF
(1204KB)

(elnd1604_b05.JPG) Vue détaillée Download
elnd1604_b05 : Göran Ziegler et Marcus Bergelin (Välinge Innovation Sweden AB) ont notamment présenté une méthode d'impression en 3D sans papier lors de leur conférence intitulée « Imprimer dans la troisième dimension ». – Photo : EPLF
(694KB)

(elnd1604_b06.JPG) Vue détaillée Download
elnd1604_b06 : Claudia Küchen (Schattdecor AG) a présenté dans le détail les possibilités créatives de l'impression numérique pour les revêtements de sol. – Photo : EPLF
(1198KB)

(elnd1604_b07.JPG) Vue détaillée Download
elnd1604_b07 : Victoria Neuhofer (FN Neuhofer Holz GmbH) a présenté les « possibilités illimitées de l'impression numérique » pour la réalisation de profils et de chants individuels pour les clients. – Photo : EPLF
(1213KB)

(elnd1604_b08.JPG) Vue détaillée Download
elnd1604_b08 : Le conférencier invité Andreas Unterweger (Durst Industrial Inkjet Application GmbH) a donné un aperçu intéressant des potentiels de l'impression numérique à jet d'encre pour l'industrie des revêtements de sol. – Photo : EPLF
(1213KB)

(elnd1604_b09.JPG) Vue détaillée Download
elnd1604_b09 : Le Directeur de l'EPLF Peter H. Meyer (à gauche) et le Président de la fédération ont présidé ensemble l'assemblée des membres à Buttenwiesen : (de gauche à droite) Max von Tippelskirch, Eberhard Herrmann, Paul De Cock et Ludger Schindler. – Photo : EPLF
(1316KB)

(elnd1604_b10.jpg) Vue détaillée Download
elnd1604_b10 : Eberhard Herrmann, Directeur technique, a annoncé la publication d'une directive de l'EPLF sur le thème des « Structures profondes ». – Photo : EPLF
(512KB)

(elnd1604_b11.jpg) Vue détaillée Download
elnd1604_b11 : Max von Tippelskirch, responsable du groupe de travail Marchés et image a dressé un bilan positif des ventes au premier trimestre 2016. – Photo : EPLF
(873KB)

Assemblée ordinaire des membres de l'EPLF de 2016 à Buttenwiesen
L'impression numérique ouvre de nouveaux horizons

Le 28 avril, près de 70 acteurs de la fédération EPLF se sont réunis à Buttenwiesen en Bavière pour l'assemblée annuelle à l'initiative du membre extraordinaire Surteco Decor GmbH. Le nouveau format de congrès « Laminate 2020 – Forum of Innovations » a offert aux participants un package complet d'informations avec des conférences inspirantes et des discussions et des présentations de produits sur le thème de l'impression numérique. La veille déjà, les groupes de travail « Technique» et « Marchés et image » avaient travaillé sur leurs projets en cours non loin de là à Augsburg.

Le président de l'EPLF Ludger Schindler s'est montré très satisfait de la première organisation de ce forum de l'innovation propre à la fédération : « L'EPLF offre une plateforme centrale pour des innovations dépassant le cadre des entreprises individuelles pour l'industrie européenne des revêtements de sol stratifiés. Avec le nouveau format de congrès « Laminate 2020 – Forum of Innovations », nous avons mis en place un forum compact pour l'échange efficace de nouvelles idées pour nos membres. Nous voulons ainsi renforcer de manière dynamique la création de nouveaux revêtements de sol stratifiés au sein de notre réseau. » Cette année, les membres de l'EPLF ont assisté à une présentation impressionnante des concepts et des tendances en matière « d'impression numérique ».

Les nouvelles technologies d'impression comme chance et comme défi 

Les conférences techniques ont été assurées par le Dr Martin Staiger (Surteco Decor GmbH) : « Quo Vadis, l'impression numérique ? », Göran Ziegler et Marcus Bergelin (Välinge Innovation Sweden AB) : « Imprimer dans la troisième dimension », Claudia Küchen (Schattdecor AG) : « Les possibilités créatives de l'impression numérique pour les revêtements de sol », Victoria Neuhofer (FN Neuhofer Holz GmbH) : « Les possibilités illimitées de l'impression numérique » ainsi que par le conférencier invité Andreas Unterweger (Durst Industrial Inkjet Application GmbH) : « L'impression numérique à jet d'encre dans l'industrie des revêtements de sol - Potentiels, limites et tendances ».

Tous les conférenciers étaient convaincus que l'impression numérique continuera sa marche victorieuse dans le secteur des revêtements de sol stratifiés - malgré le coût encore élevé des encres spéciales. Parmi les avantages de cette technologie, il y a par exemple la réaction rapide aux demandes des clients ou aux nouvelles tendances grâce à la réalisation simple de petits lots ou de décors individuels, et ce avec le libre choix des formats. La mise à disposition des données d'impression par voie numérique épargne aux imprimeurs de décors l'investissement dans les cylindres, réduit ou supprime le temps d'équipement et minimise les frais de stockage. Le nombre plus élevé de couleurs et la brillance des décors que l'on obtient aujourd'hui sont également intéressants. Selon le ténor des experts, le savoir-faire et les compétences des imprimeurs de décors spécialisés dans l'impression en creux restent cependant d'une importance capitale dans l'impression numérique, car ces connaissances garantissent que les fichiers d'impression numérique pour les décors répondent aux exigences de qualité élevées pour le résultat de l'impression et la brillance des couleurs.

Une autre conséquence importante de l'utilisation de l'impression numérique se profile déjà : le transfert numérique de données permettra de passer de la production centralisée à une production décentralisée et modifiera donc en profondeur les modèles commerciaux dans le secteur. Tous les conférenciers ont confirmé que l'impression numérique ne doit pas seulement être utilisée comme une copie de la technologie de l'impression en creux, mais comme base innovante pour de nouveaux concepts de produits. L'un des intervenants a résumé tout l'enjeu de l'impression numérique : « À l'avenir, il ne suffira pas aux fabricants de répéter de manière numérique ce qui se fait déjà de manière analogique.»

Reconduction unanime de la direction de l'EPLF

Les membres de l'EPLF ont reconduit le Président Ludger Schindler ainsi que les membres du comité directeur Paul De Cock, Eberhard Herrmann et Max von Tippelskirch dans leurs fonctions pour deux années supplémentaires. À l'occasion de l'assemblée des membres, le Directeur technique Eberhard Herrmann a présenté les projets en cours de l'EPLF et a remercié tous les participants pour leur engagement. Un des principaux messages du groupe de travail technique : après avoir clôturé avec succès le projet de recherche « Structures profondes » fin 2015, l'EPLF publiera cette année encore les résultats du projet sous la forme d'une directive. Cela permettra de transmettre rapidement les informations techniques au secteur. Toutes les conclusions seront ensuite intégrées lors de la prochaine mise à jour de la norme DIN EN 13329.   

Monsieur Herrmann a présenté les travaux relatifs au thème « Test des roulettes de chaise », le nouveau projet financé par la fédération. En coopération avec l'IHD de Dresde (Institut für Holztechnologie Dresden), l'objectif est de mettre au point pour le mois d'août 2018, une méthode de contrôle avec un appareil d'essai adéquat applicable aux revêtements de sol à pose flottante avec différents systèmes d'assemblage et aux revêtements de sol collés tout en tenant compte des matériaux des sous-couches. Ici aussi, l'EPLF réalise un travail de pionnier qui dépasse le secteur des revêtements de sol stratifiés et qui sera utile à l'ensemble du secteur des revêtements de sol.

L'Iran au centre de toutes les attentions : engagement sur de nouveaux marchés régionaux

L'ouverture du marché iranien a été au centre de la réunion du groupe de travail de l'EPLF Marchés et image. À cette occasion, trois experts de la société de consultance Mena Legal Advisers (Téhéran) se sont spécialement déplacés à Augsburg : Mazdak Rafaty, Anthony V. Raftopol et Reinhard Häckl ont présenté à leur auditoire la situation politique et économique du pays et les potentiels offerts par l'Iran et ont expliqué dans le détail les usages commerciaux et les spécificités juridiques des transactions commerciales. Conclusion des intervenants : le marché iranien est compliqué, mais prometteur pour les fabricants européens de produits de qualité qui s'y lancent à temps. En raison de cette actualité qui concerne plusieurs fédérations, cette partie de la réunion était également ouverte aux membres de la MMFA. 

Le Dr David Gilgen (université de Bielefeld) a quant à lui abordé un autre thème important : les règlementations CSR et les engagements au niveau des fédérations européennes. La norme ISO 26000:2010 introduit une norme internationale pour la « responsabilité sociale » Au sein de l'EPLF, la stratégie de durabilité allant de la « feuille de route technique » de 1996/97 aux EPD (Environmental Product Declarations) actuelles, est parfaitement cohérente et reste dans sa continuité. Il est donc logique que l'EPLF réfléchisse actuellement à adapter cette stratégie aux évolutions futures en prenant des engagements collectifs. 

Évolution positive du marché

Concernant l'assemblée des membres, Max von Tippelskirch, responsable du groupe de travail Marchés et image, a dressé un bilan positif de la situation économique du secteur européen des revêtements de sol stratifié et a présenté les chiffres du premier trimestre 2016 : durant cette période, le marché des revêtements de sol stratifiés produits en Europe par les entreprises membres de l'EPLF a connu une légère hausse par rapport au premier trimestre de l'année précédente, mais l'évolution a comme toujours été différente en fonction des régions. Par rapport au même trimestre de l'année précédente, les ventes sont restées stables avec une légère tendance à la hausse en Europe de l'Ouest ; l'Europe de l'Est a connu une hausse, l'Amérique du Nord a enregistré une nette croissance à deux chiffres, la tendance légèrement négative en Amérique du Sud perdure, et l'Asie arrive en seconde position derrière l'Amérique du Nord en terme de croissance pour l'EPLF.

Le Président de l'EPLF Ludger Schindler a défini la direction qui serait suivie en 2016 et au-delà : « Nous sommes optimistes et nous pensons qu'après de longues années difficiles, nos marchés locaux ont à nouveau le choix de la croissance. Une qualité durable est l'un des piliers sur lequel se base notre leadership. L'innovation est l'autre. Dans la situation actuelle du marché, définir activement ces deux piliers de notre leadership est plus nécessaire que jamais. Car une chose est sûre : les clients souhaitent non seulement de la qualité, mais également des solutions individuelles adaptées à leurs exigences. Et les fabricants européens de revêtements de sol stratifiés offrent clairement les meilleurs produits pour cela. »
www.eplf.com


Photos
Légendes
elnd1604_b01 : Le 27 et 28 avril, les membres de l'EPLF se sont réunis à l'initiative du membre Surteco Decor GmbH pour l'assemblée annuelle des membres 2016. – Photo : EPLF
elnd1604_b02 : Le Président de l'EPLF Ludger Schindler (Meisterwerke) : « La qualité constitue la base, l'innovation assure la réussite. Nous sommes optimistes et nous pensons qu'après de longues années difficiles, nos marchés locaux ont à nouveau le choix de la croissance. » – Photo : EPLF
elnd1604_b03 : Le gérant de Surteco Decor Dieter Baumanns a accueilli les membres de l'EPLF sur le site de l'entreprise à Buttenwiesen. – Photo : EPLF
elnd1604_b04 : Le Dr Martin Staiger (Surteco Decor GmbH) a tenu une conférence d'introduction sur le thème de l'impression numérique : « Quo Vadis, l'impression numérique ? » – Photo : EPLF
elnd1604_b05 : Göran Ziegler et Marcus Bergelin (Välinge Innovation Sweden AB) ont notamment présenté une méthode d'impression en 3D sans papier lors de leur conférence intitulée « Imprimer dans la troisième dimension ». – Photo : EPLF
elnd1604_b06 : Claudia Küchen (Schattdecor AG) a présenté dans le détail les possibilités créatives de l'impression numérique pour les revêtements de sol. – Photo : EPLF
elnd1604_b07 : Victoria Neuhofer (FN Neuhofer Holz GmbH) a présenté les « possibilités illimitées de l'impression numérique » pour la réalisation de profils et de chants individuels pour les clients. – Photo : EPLF
elnd1604_b08 :
Le conférencier invité Andreas Unterweger (Durst Industrial Inkjet Application GmbH) a donné un aperçu intéressant des potentiels de l'impression numérique à jet d'encre pour l'industrie des revêtements de sol. – Photo : EPLF
elnd1604_b09 : Le Directeur de l'EPLF Peter H. Meyer (à gauche) et le Président de la fédération ont présidé ensemble l'assemblée des membres à Buttenwiesen : (de gauche à droite) Max von Tippelskirch, Eberhard Herrmann, Paul De Cock et Ludger Schindler. – Photo : EPLF
elnd1604_b10 :
Eberhard Herrmann, Directeur technique, a annoncé la publication d'une directive de l'EPLF sur le thème des « Structures profondes ».  – Photo : EPLF
elnd1604_b11 : Max von Tippelskirch, responsable du groupe de travail Marchés et image a dressé un bilan positif des ventes au premier trimestre 2016. – Photo : EPLF

Autres messages
[01.03.2004]
EPLF meets NALFA